Editions DIXIT
Promotions
Frais de port
0,01 €
pour toute livraison en France*
(*hors DOM-TOM)
Pack Contrats de la production cinéma et télévision (Les)
69,00 €  
Meilleures Ventes
Guide social - Cinéma et audiovisuel
Guide social - Cinéma et audiovisuel59,00 €
Inside Story <br><small>Le travail sur l'arc transformationnel</small>
Inside Story
Le travail sur l'arc transformationnel
25,00 €
Contrats de la production <small>cinéma et télévision (Les)</small>
Contrats de la production cinéma et télévision (Les)40,00 €
Livres » » Ecriture du documentaire (L')
Ecriture du documentaire (L')

Ecriture du documentaire (L')

Auteur(s) : Jacqueline SIGAAR Editeur(s) : Dixit 30,00 € Mots clés : écriture , documentaire
Le Documentaire dans tous ses états
SOMMAIRE COMPLEMENT
INTERNET
FICHE DETAILLEE DESCRIPTIF INTRODUCTION
1. Introduction
2. Regards sur le monde
3. Le film documentaire, une œuvre de création
4. Les trois moments de l'écriture : avant le tournage, sur le tournage, pendant le montage
4.1 Pourquoi écrire avant de tourner un film?
4.2 Le temps de l'écriture
4.3 Comment anticiper le réel ?
4.4 Le journal de repérages
4.5 Le réel et la mise en scène sont-ils compatibles ?
4.6 Programmer ou inviter le hasard
4.7 Les réalisateurs chasseurs et les piégeurs
4.8 Personne – Personnage, comment les choisir ?
4.9 La voix OFF
4.10 Les archives
5. En quoi consiste un dossier de film documentaire
5.1 Le dossier
5.2 Le résumé
5.3 La note d'intention
5.4 Questions autour de la note d'intention
5.5 Synopsis, Séquencier, Scénario
5.6 Questions autour du synopsis, séquencier, scénario
5.7 Traitement ou note de réalisation
5.8 Questions autour du traitement / note de réalisation
5.9 Filmographie ou curriculum vitae
6. Les autres éléments possibles à joindre dans un dossier
6.1 Avertissement
6.2 Description des personnages principaux avec photos
6.3 Chronologie des évènements qui structurent le film
6.4 Texte sur le contexte historique, politique, sociétal
6.5 Résumé de décryptage d'archives sonores ou vidéo
6.6 Extrait de manuscrit jouant un rôle dans le film
6.7 Journal de repérages
6.8 Bibliographie des textes qui ont aidé à écrire le film
6.9 Film esquisse
6.10 Un bon dossier, l'avis des "acteurs" du documentaire
7. Entretiens
7.1 L'écriture des films au tournage : entretien avec André Labarthe
7.2 L'écriture des films au montage : entretien avec Catherine Zins
8. Le désir de film
9. Le travail du producteur de film documentaire
10. Exemple de films produits sans chaine hertzienne
11. Les différents formats, genres, et mode narratifs des films documentaires
12. Quelles nouvelles écritures pour quels nouveaux supports ?
13. Les aides à l'écriture documentaire : bourses, résidences et ateliers d'écriture
14. Eléments internet
15. Index des noms des citations
16. Bibliographie
L'auteur
Date de parution 04-01-2010
Nombre de pages 256
Poids 460 g
Tva 5,5%
Prix HT 28,44 €
Référence Dixit LIXECR008
ISBN 9782844811363
Faire un film documentaire, c'est raconter une histoire. Le processus est identique à celui de la fiction, car même si l'on traite du réel, le choix des personnages principaux, la structure narrative, la construction dramatique répond à des règles qu'il faut connaître et maîtriser.

La particularité du documentaire, c'est que l'écriture du film évolue au cours de sa production: pendant le tournage il faut tenir compte du réel et "écrire" sur le vif, puis pendant le montage, le film se réécrit et se transforme encore pour trouver sa forme définitive.

L'autre particularité, c'est la constitution d'un dossier d'écriture qui comprend au minimum un résumé, une note d'intention , un synopsis ou un séquencier et une note de réalisation.

Il raconte la continuité du film, les partis-pris cinématographiques et donne à voir "la promesse de film". Il permet d'aller à la rencontre des producteurs, diffuseurs et organismes institutionnels pour les convaincre de devenir partie prenante de la production.

On trouve donc dans ce livre toutes les composantes d'un dossier d'écriture et en particulier des exemples précis d'éléments pouvant enrichir un dossier de base comme, la description des personnages, la chronologie des évènements, le contexte social et politique, le journal des repérages, et pour un film historique l'utilisation de décryptage d'archives pour mettre son dossier en valeur.

Comme le dossier de présentation d'un film est à la fois sa carte d'identité et son visa pour déclencher la production, cet ouvrage est lié à un site internet ou le lecteur aura accès aux dossiers complets cités dans le livre ainsi qu'à de très nombreux dossiers récents qui seront dans l'état exact de leur constitution lors de leur présentation aux chaines, au CNC, aux organismes subventionneurs, et qui ont, déclenché un accord (financement) de production.

L'auteur a rencontré et questionné de nombreux professionnels reconnus, auteurs réalisateurs, monteurs, producteurs et diffuseurs.
Leurs réponses se croisent dans chaque chapitre du livre autour de l'écriture documentaire et de la constitution de dossiers efficaces.

Les différents genres documentaires (historique, politique, cinéma du réel…) et les différentes formes narratives des films (essai, enquête, portrait, journal intime…) sont explicités à travers une large filmographie.
Le complément Internet de cet ouvrage est disponible à la page "Complément Internet"
Ecrire un film c’est en trouver sa forme narrative, la continuité, la dramaturgie de l’histoire. Lorsque vous écrivez votre film, il est important de le présenter sous forme de dossier. C’est un outil indispensable dans la réalisation de votre projet.

Il existe différentes formes d‘écriture de dossier de film. Chaque auteur a son mode d’écriture, son style, et son originalité quant à la présentation de ses idées. Certains auteurs reconnus écrivent leurs textes de façon très personnelle. Le formatage des dossiers n’est pas recommandé. L’objectif d’un dossier d’écriture efficace est de convaincre les lecteurs de l’intérêt de votre projet, de les séduire avec l’histoire que vous allez raconter, de les persuader de votre talent, de leur donner envie de voir le film terminé. Il faut savoir ménager la curiosité du lecteur et ne pas tout donner dans le dossier.
Mais quelque soit la forme et le parti pris de votre dossier d’écriture et la diversité de vos points de vue, il vous faut cerner la problématique, les enjeux de l’histoire que vous allez raconter, la forme de votre mise en scène et exprimer les motivations qui ont fait naître votre désir de film.
Certains films sont très anticipés, avec un scénario détaillé, d’autres sont écrits en évoquant des intentions de tournage, qui donnent le ton, la couleur du film, certains films encore séduisent producteurs et diffuseurs sans dossier préalable très détaillé avec juste quelques pages d’intention sur le sujet et l’angle d’attaque.
Les dossiers peuvent être plus ou moins longs : certains font 60 pages, d'autres 8 pages.
Les responsables des chaînes de télévision peuvent se décider sur des dossiers de 8 pages lorsqu'ils ont déjà travaillé avec des réalisateurs confirmés et qu'ils connaissent leurs précédents films. Mais pour les jeunes réalisateurs un bon dossier est un passage obligé.

Depuis cinq ans, j’anime dans le Nord Pas-de-Calais, les ateliers d’écriture documentaire du CRRAV (Centre Régional de Ressources Audiovisuelles). J’accompagne chaque année l’écriture des projets de films documentaires des stagiaires et j’ai dû, au fil des ateliers, développer une méthode pour les aider à « accoucher » de leur film et les guider tout au long de la fabrication du dossier d’écriture.
C’est mon expérience issue de ces accompagnements de projets que je me propose de vous transmettre.
Expérience construite au préalable pendant de nombreuses années en tant que productrice puis réalisatrice de films documentaires, périodes pendant lesquelles j’ai écrit et défendu de nombreux dossiers de film.

Pour confronter ma méthode d’écriture à la réalité du marché de la production documentaire, j’ai fait une grande enquête en allant à la rencontre des acteurs du documentaire de création. * Auteurs réalisateurs ayant réalisé des films documentaires de création pour les télévisions, pour les salles de cinéma ou pour des circuits parallèles, * Producteurs privés, qui sont les partenaires indispensables des réalisateurs, * Chargés de programmes sur les principales chaînes de télévision hertzienne et Responsables des diverses aides à l’écriture versées directement aux auteurs réalisateurs. J’ai interrogé les auteurs sur leur façon d’écrire, et questionné les diffuseurs et les producteurs afin de comprendre quels genres de dossiers de film arrivaient à les convaincre. Vous trouverez leurs réponses tout au long de ce livre.

Je vais parler ici de l’écriture documentaire dans son ensemble : courts métrages documentaires, films de moins de 60 minutes; documentaires pour les chaînes de télévision d’une durée de 26, 52 ou 90 minutes; longs métrages documentaires de 90 minutes ou plus pour les salles de cinéma; documentaires d’auteur qui se font sans les chaînes hertziennes à l’aide de financements divers.
Un nombre important de films documentaires ne trouve plus place dans la programmation des chaînes de télévision. De nombreux cinéastes parmi les plus importants comme Agnès Varda, Alain Cavalier, Pedro Costa, Abbas Kiarostami ont pris une caméra seuls pour tourner leur film dans une grande liberté.
C’est une démarche très exigeante qui demande de la part du filmeur beaucoup de discipline, un désir de film soutenu pour aller jusqu’au bout du processus de réalisation.
Mais là aussi, la liberté de tourner seul n’exclut pas l’écriture du film en amont.

Certains auteurs réalisateurs reconnus n’écrivent plus jamais avant de tourner, comme André.S. Labarthe. Ils utilisent leur expérience, leur instinct, leur émotion pure pour écrire le film sur le vif au fil du tournage. J’ai réalisé un entretien avec lui dans lequel il s’explique sur ce procédé de création qu’il affectionne depuis de nombreuses années. Des extraits de cette interview se trouvent dans ce livre.
D'autres films s'écrivent surtout au montage, la continuité de l'histoire et la dramaturgie se construit avec le monteur. J'ai réalisé un entretien avec Catherine Zins, réalisatrice et monteuse de nombreux films documentaires.
Au fil de ce livre, je vous propose de découvrir des extraits de différents dossiers de films. Vous constaterez que chacun d’entre eux est différent dans sa forme et sa présentation et qu’il n’y a pas qu’une seule façon d’écrire un dossier efficace.
Vous trouverez des exemples de dossiers très écrits et d’autres de quelques pages seulement. Les dossiers complets de ces films sont sur le site internet www.dixit.fr conditions d'accès page 5.

Q: Existe-t-il des recettes pour écrire un film documentaire

Gérald Colas, producteur INA.
Le problème des recettes, c’est qu’elles sont à la fois nécessaires et qu’il y a un moment où il faut les oublier, chose que connaissent bien ceux qui font la cuisine j’imagine. C’est rassurant d’avoir une recette, et plus la recette est précise, plus c’est rassurant, au point de devenir paniquant lorsqu’il manque le petit détail qui fait que l’on va la rater.

Judith du Pasquier - Anticiper le réel - l'Harmattan.
J'écris pour séduire un producteur, bien sûr, mais surtout j'écris pour moi, pour développer ma vision du film...j'écris aussi pour faire lire, pour donner un avant-goût du film à des gens qui comptent pour moi, pour recueillir leur avis, pour tenter d'éveiller le désir de ce film ailleurs qu'en moi seule.
Les tarifs et les frais de port de nos ouvrages ont été modifiés conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres. Cette loi ne nous autorise plus à pratiquer la réduction de 5% et le franco de port pour l'expédition de livres à domicile. Vous pouvez toujours bénéficier de la remise de 5% sur le prix éditeur en venant acheter vos ouvrages dans notre librairie :

35 rue de Châteaudun - 75009 Paris (Horaires & plan d'accès)
Livres
LIVRES PAR CATEGORIE
Production et réalisation
Ecriture
Métiers du cinéma et de la télévision
Comédiens et théâtre
Musique
Edition
Economie (comptabilité - fiscalité -juridique)
Histoire du cinéma et de la télévision
Nouvelles technologies
TOUS LES LIVRES
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Dixit sur Facebook
Dixit sur Google+
Masterclass LES OUTILS DE LA NARRATION de Christopher Vogler sur Facebook
Masterclass STORY de Robert McKee sur Facebook

Agenda des formations
11 déc - 15 déc 2017 La réalité Virtuelle Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
5 fév - 9 fév 2018 Comment financer un projet cinéma et télévision Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
12 mars - 17 mars 2018 Le Documentaire dans tous ses états Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
19 mars - 23 mars 2018 Post-production cinéma et télévision Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
26 mars - 30 mars 2018 Le Transmédia Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
22 mai - 25 mai 2018 Perfect Prod : Comment financer une œuvre audiovisuelle avec le compte de soutien du CNC Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
28 mai - 1 juin 2018 Droit d'auteur & contrats Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
5 juin - 8 juin 2018 Distribution : le Marketing du Cinéma Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
2 juil - 6 juil 2018 Comment monter des coproductions cinématographiques européennes et internationales Lieu : 35 rue de Châteaudun Paris 9e
Contact Formations
Une question ?
Contactez le responsable-formations :

Tél. : 01 49 70 89 52
Fax : 01 49 70 02 15
Email : accès à l'email
Newsletter
Suivez toute notre actualité grâce à la lettre d'information Dixit.